La transformation digitale, c’est le moyen de mettre les deux pieds dans le XXIè siècle

Par Sylvie CHAMORRO
humanagement-Xavier-Herman

La transformation digitale, c’est le moyen de mettre les deux pieds dans le XXIè siècle

La transformation digitale constitue une opportunité incroyable pour les PME, qui sont naturellement plus agiles.
– Explications de Xavier Herman, directeur du marketing et du digital de Colibee.

La transformation digitale : comment ne pas la rater ?

« Il y a énormément d’échecs de transformation digitale, prévient Xavier Herman ».

D’abord certains dirigeants ne savent pas très bien quelle réalité recouvre la digitalisation

Quand ils comprennent que ce n’est pas une affaire de Direction des Systèmes d’information (DSI), ils découvrent que toute l’entreprise, tout le business est engagé dans le processus. Eux sont parfois prêts, mais pas les managers dont le plan de carrière n’est a priori pas compatible avec les remises en cause qu’implique la digitalisation. Travailler sur la stratégie est passionnant, mais ensuite il s’agit d’embarquer les équipes et lever de vrais conflits opérationnels. En effet, le digital engage à travailler sur des cycles courts, une implémentation rapide en mode itératif. C’est très difficile à mettre en œuvre avec une DSI traditionnelle et certaines cultures d’entreprise.

Ce qui est compliqué, ce n’est pas la transformation, ce sont les organisations

« Pourtant, la transformation digitale, c’est le moyen de mettre les deux pieds dans le XXIè siècle », défend Xavier Herman.

Elle permet de s’adapter aux nouveaux usages, en alignant les processus, les ressources et les activités sur les nouvelles attentes des clients. Pour les grandes entreprises, la transformation digitale est le moyen de réagir aux menaces des nouveaux entrants. Elles s’y engagent donc en position défensive.

Pour les PME, la transformation digitale constitue une opportunité extraordinaire de conquérir de nouvelles parts de marché. Pourquoi ? Parce qu’elles peuvent tirer parti de leur taille pour évoluer bien plus vite. Et parce que quand l’organisation est simple, la transformation l’est aussi.

Mais la réciproque est aussi vraie : d’où l’intérêt de définir une vraie stratégie, une vraie vision, qui optimisent les processus et l’organisation.

C’est avec des PME que Xavier Herman a vécu ses plus beaux succès : Colibee actuellement, qui, malgré sa position de disrupteur, a encore besoin d’accélérer sa transformation. Kolibree en 2015, qui a été capable de changer de vision et de process très rapidement : 4 mois de mission ont suffi pour réaliser l’audit, définir la stratégie et aller au bout de la mise en œuvre opérationnelle. En moins de trois mois, les ventes et la notoriété avaient nettement progressé !